Conseils, astuces et nouveautés

“Mon téléphone, ce n’est pas un jouet!”

Chroniqueur techno

visuel-astuces-papa.png

 

Avouez que c’est souvent l’excuse que l’on sert aux enfants lorsqu’on ne veut pas les voir passer du temps sur nos appareils mobiles.

 

Un téléphone dont le prix dépasse 700$ n’est effectivement pas un jouet, cependant il s’agit indéniablement d’un «centre de divertissement» pour les enfants. Un dessin animé par ici, un petit jeu naïf par là… Les enfants sont de plus en plus confortables avec ces objets technologiques et naviguent à travers nos appareils avec une redoutable aisance.

 

Lorsqu’ils jouent sous notre supervision, pas de problème. La vérité est que nous mettons souvent entre les mains de nos enfants nos appareils pour pouvoir maximiser notre temps, pour « occuper» nos touts petits le temps de finir la vaisselle, changer la couche du plus jeune ou pour passer le temps lors d’un trajet en voiture.

 

Sachez que vous pouvez limiter l’utilisation de votre téléphone: il est possible de désactiver des fonctions, de restreindre l’accès à certaines applications et d’offrir un environnement «sécuritaire» à vos enfants.

 

Voici quelques solutions gratuites qui pourraient vous faciliter la vie.

 

Pour les propriétaires de produits Apple, il existe une fonctionnalité très intéressante qui limite temporairement l’usage de votre appareil à une seule application: l’Accès Guidé.

 

Son usage est intéressant puisque l’enfant ne peut pas sortir du cadre qu’offre l’application. L’environnement est restreint à un seul jeu ou une seule application (comme YouTube). S’il désire changer de jeu ou d’activité, il aura nécessairement besoin de votre code ou de votre empreinte digitale.

 

Pour accéder à cette fonctionnalité allez dans: Réglages > Général > Accessibilité > Accès guidé.

 

Vous remarquerez que l’Accès Guidé propose d’autres types de configurations comme la désactivation de certaines commandes ou de certaines parties de l’écran. À vous de voir ce que vous souhaitez restreindre.

 

Sur Android vous avez beaucoup de possibilités pour la gestion des applications.

 

Le «Mode Enfants» de Samsung, que vous trouverez dans le Play Store (le marché d’applications pour tablettes et téléphones Android), permet à la fois de: 

  • poser des limites liées à l’utilisation de son appareil,
  • personnaliser les contenus auxquels l’enfant peut accéder.

Évidemment, pour sortir de ce mode il lui faudra votre NIP.

 

Plusieurs applications disponibles dans le Play Store offrent ce genre de contrôle parental. Si l'application semble gratuite, elle peut cependant présenter de la publicité ou encore vous demander de payer pour sa version «premium» : prenez le temps de faire quelques tests avant de la mettre entre les mains de votre progéniture.

 

Chose certaine, si vous avez offert un téléphone ou une tablette Android à votre enfant, vous devriez restreindre le contenu téléchargeable dans le marché d'applications en fonction de sa tranche d'âge.

Pour ce faire allez dans l’application Play Store: Menu > Paramètres > Contrôle parental.

 

En activant le contrôle parental, vous pourrez créer un NIP et choisir un niveau de classification pour les jeux et applications.

 

Notez aussi que Google vient de déployer une application d'analyse et de surveillance fort intéressante: FAMILY LINK. Gros problème: elle n’est pas accessible au Canada pour le moment. Cela dit, surveillez sa disponibilité: les possibilités de restrictions et d’analyses sont très intéressantes.

  • Combien de temps l’enfant passe-t-il devant son écran?
  • Quelles sont ses applications favorites?

L’application propose aussi la programmation d'horaires de verrouillage ou encore la gestion des achats. Bref: bien beau, mais pas encore au Québec… Ça viendra.

 

Dans tout ça, il ne faut cependant pas oublier que l’enfant a le droit de s’ennuyer. Le faire jouer sur le téléphone en attendant que les adultes finissent de manger, c’est facile et pratique… Mais un petit livre, un dessin à faire sur un papier, ou même un peu de désœuvrement ne peut-il pas participer au développement de l’esprit créatif d’un enfant?  :-) 

 

Bonne gestion!