Conseils, astuces et nouveautés

Moins de techno à vélo, mais…

Chroniqueur techno

 

Si vous êtes cycliste, sachez que certaines vos habitudes risquent fort d’être sanctionnées. Depuis le 30 juin 2018, le Code de la sécurité routière a été mis à jour. Il comprend désormais des amendes plus salées et des sanctions plus sévères sur ce qui était jusqu’ici relativement toléré.

 

Pour les cyclistes, l’usage du cellulaire est maintenant formellement interdit de même que le port d’écouteurs. Et attention : il est désormais interdit aussi de ne porter qu’un seul écouteur, alors que les automobilistes auront le droit d’en porter un dans une oreille.

 

La techno comme solution au durcissement de la législation

 

Je suis coupable. Oui, j’ai déjà consulté mon téléphone «au guidon». Oui, j’ai déjà mis un écouteur à mon oreille. C’était principalement pour consulter l’application de navigation Google Maps : c’est vraiment pratique, même à vélo, d’avoir un visuel sur les directions à prendre pour se rendre à bon port.

 

Évidemment je sais bien que n’est pas sécuritaire. Tenir son guidon à une main, sortir son téléphone de sa poche, quitter les yeux de la route 3-4 secondes… Vraiment pas une idée de génie. Ce n’est pas une manœuvre que j’ai testée trop souvent, cela dit, Google Maps permettant d’avoir des directives de navigation en audio. Un écouteur dans l’oreille droite, question de bien entendre ce se passe du côté de la rue, et voilà : j’avais un copilote pour me diriger.

 

Cependant les nouvelles lois éliminent ces sources possibles de distraction. C’est une bonne chose : à vélo, on est vulnérable et notre attention doit être constante, surtout en milieu urbain. Trop souvent la cohabitation vélo-auto n’est pas optimale.

 

La bonne nouvelle c’est qu’avec la techno, il y a toujours une solution.

 Halo.jpg

 

Le SmartHalo : un GPS aux nombreuses fonctionnalités, fait au Québec

 

Si vous êtes comme moi, à savoir un cycliste au sens de l’orientation très moyen, il existe le SmartHalo.  Une création québécoise qui a été propulsée grâce à une campagne de sociofinancement sur le site KickStarter, en 2015.

 

Le SmartHalo remplace le GPS de notre mobile lorsque l’on roule à vélo. C’est une sorte de rondelle lumineuse qui se place en plein centre du guidon du le vélo et se jumelle avec une application sur le cellulaire. Avec son cercle lumineux le SmartHalo nous indique le chemin à suivre virage par virage.

 

Évidemment, cet accessoire ne se limite pas à un simple jeu de lumières pour nous diriger… Il fait aussi office de phare pour éclairer notre chemin, d’alarme en cas de tentative de vol et d’outil de santé qui archive vos statistiques de vélo (vitesse, distance, élévation, calories…)

 

Cela dit, selon moi, le SmartHalo est vraiment particulièrement utile pour la navigation. Le SmartHalo, qui a été pensé par des cyclistes geeks, propose des options de parcours franchement intéressantes. Pour se rendre du point A au point B, il y a évidemment le chemin le plus court ou le plus rapide… Mais ce n’est pas nécessairement le plus facile. Le SmartHalo vous propose différentes options d’itinéraire: chemin le plus rapide, le plus facile (moins de dénivelé), le plus sécuritaire (priorise les voies cyclables), etc. 

 

 

Tab-Light.png

Tab-Nav.pngTab-Alarm.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois le chemin choisi, il suffit de suivre le halo de lumières sur le guidon. Les distractions propres au téléphone et aux écouteurs sont éliminées.

 

Bien plus qu’un support pour téléphone

 

Vous pourriez vous poser la question – légitime - de pourquoi ne pas simplement acheter un support à téléphone pour vélo. C’est une option, en effet, mais j’y vois plusieurs limites :

  • un écran de mobile allumé consomme assez rapidement l’autonomie de la batterie;
  • en plein soleil l’écran n’est pas toujours bien visible;
  • l’interface des applications de navigation ne répond pas toujours à la réalité d’un cycliste.

 

Vous pouvez aussi ajouter les risques de perte (et de bris fracassant) si le support n’est pas solide et le risque d’oublier son téléphone sur son guidon (fait vécu).

 

Les nouvelles mesures du Code de la sécurité routière pourraient bien créer un buzz autour de certaines solutions technologiques comme le SmartHalo. Le directeur marketing de l’entreprise, Sébastien Faubeau, estime que les effets de ces nouvelles mesures devraient se mesurer à moyen et long termes, le temps que la législation soit appliquée et connue des cyclistes.  

 

L’amende pour cellulaire à vélo est de 80 $ à 100 $. Même si cela ne représente pas une fortune, il n’en reste pas moins que ce sont 100$ bien mal investis. Si vous avez besoin d’un outil de navigation à vélo, vous devriez plutôt investir dans une compagnie québécoise qui en propose un simple, sécuritaire et intuitif.

 

Procurez-vous le SmartHalo! 

1 Commentaire
Modérateur - Expert Solution

Bonjour Catalabella,

 

Nous avons testé le tout de notre côté et le lien est fonctionnel. Nous vous recommandons, au besoin, de vérifier la connexion avec un autre navigateur.

 

Au besoin, voici les détails de la page : 

 

Achetez cet accessoire dans l’un des magasins suivants et obtenez 30 % de rabais.

  • 9380, boulevard Leduc, local 45, Brossard
  • 3035, boulevard Le Carrefour, local A021B, Laval
  • 1192, rue Sainte-Catherine Ouest, Montréal
  • 100, avenue du Mont-Royal Ouest, Montréal
  • 1465, avenue du Mont-Royal Est, Montréal
  • 1500, avenue Atwater, Montréal
  • 2550, rue Beaubien Est, Montréal
  • 2306, chemin Rockland, Montréal