Conseils, astuces et nouveautés

Hausse des tentatives d'hameçonnage

Rédacteur

visuel-article-cybersecurite101.png

 

 

Le Centre canadien pour la cybersécurité a malheureusement constaté une hausse des campagnes d'hameçonnage en lien avec la COVID-19 autant chez les entreprises que les particuliers (nos clients). Le gouvernement canadien reste à l’affût et a pris action pour freiner ces campagnes.

 

Chez Vidéotron, nous suivons la situation de près et nous restons vigilants pour protéger nos employés et nos clients.

 

Voici un rappel des bonnes pratiques de sécurité pour reconnaître les attaques d'hameçonnage :

  • Ne répondez pas aux courriels qui demandent une action urgente ou immédiate et qui annoncent une conséquence imminente, ne suivez pas les liens proposés, n’ouvrez pas de pièce jointe et ne communiquez aucune information personnelle.
  • Même si vous connaissez l’entreprise à l’origine du courriel, méfiez-vous des pièces jointes ou hyperliens envoyés dans des courriels, ou encore par messages textes non sollicités. Inscrivez plutôt l’adresse officielle du site directement dans votre navigateur Web ou vérifiez l'hyperlien contenu dans le courriel suspect en plaçant le curseur de votre souris sur le lien afin de vérifier l'adresse.
  • Validez la qualité de la rédaction : les courriels d’hameçonnage contiennent souvent des fautes d’orthographe.
  • Mettez à jour vos logiciels, notamment Adobe Flash Player, Adobe Reader, votre antivirus et votre système d’exploitation.
  • Avant d’effectuer des transactions en ligne, vérifiez toujours la fiabilité du site de l’entreprise.

 

De plus, sachez que Videotron n’enverrait jamais à ses clients :

 

  • Un lien vers un site demandant de saisir des informations comme le numéro de client, mot de passe et autres informations personnelles, et ce, tant par courriel que par message texte;
  • Un lien de redirection vers un site externe (qui n’est pas un site de Videotron).

 

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la page à cet effet sur notre site en cliquant ici.

 

Merci de votre collaboration